Suivez-nous

2e inter

Opération reconstruction à coloration régionale

Après avoir fonctionné comme adjoint sur le banc chaux-de-fonnier, Meho Becirovic est de retour au FC Colombier, un club pour lequel il avait évolué en tant que joueur en 97-98. C’est lui qui dirigera l’opération reconstruction de la formation des Chézards. Un sacré challenge!

Meho Becirovic est le nouvel homme fort des Chézards. Photo: Hervé Nicolet.

Rencontré à la Tène mardi soir, après le match amical remporté par ses ouailles 2-4 face à Marin-Sport, le Bosnien a dressé l’état des lieux «J’ai quinze nouveaux joueurs. L’équipe est en pleine reconstruction. Rien que sur cette rencontre, il y avait huit gars à l’essai». Après deux semaines de préparation, Meho Becirovic était déjà heureux d’avoir pu mettre en place une équipe et un projet de jeu, au bout du lac: «En première mi-temps, j’avais fixé deux objectifs: premièrement de ne pas encaisser de but. Ce qui n’a pas été atteint (ndlr: le score était de 1-4 à l’heure du thé). Deuxièmement d’avoir la possession du ballon. Une consigne qui a été respectée. Notre deuxième but en est une bonne illustration puisque nous avons touché la balle au moins vingt fois avant de marquer», a justement analysé le coach.

Pour permettre à Colombier, moribond la saison dernière, de renaître de ses cendres, Meho Becirovic a fait chauffer son natel plus que de raison ces dernières semaines: «Je suis allé chercher les meilleurs joueurs dans le canton en 2e et 3e ligue. Mais croyez-moi, on a parfois de mauvaises surprises. Quand on propose à un élément de 3e Ligue d’évoluer deux crans au-dessus et que le mec dit qu’il n’est pas intéressé, on prend une sacrée claque. A l’époque où j’étais joueur, ce type de réaction était tout bonnement impensable», s’est désolé Bosnien.

«Quand on propose à un joueur de 3e Ligue d’évoluer deux crans au-dessus et que le mec dit qu’il n’est pas intéressé, on prend une sacrée claque.»

«En 2e inter, nos équipes font souvent l’ascenseur parce que les meilleures individualités du canton jouent à Portalban, à Payerne ou ailleurs dans le canton de Vaud, a remarqué Meho Becirovic. Allez savoir pourquoi». Sans doute parce que les clubs de cantons voisins n’hésitent pas à mettre la main au porte-monnaie pour attirer les Neuchâtelois les plus doués. Une pratique à laquelle le FC Colombien n’entend pas céder: «Chez nous, il y a aucun joueur qui est payé. C’est notre philosophie. On veut bien entrer en matière pour prendre en charge un abonnement de train à un gars qui habiterait à la Chaux-de-Fonds, mais c’est notre limite», a prévenu le solide gaillard.

Le maintien comme objectif, mais si possible confortablement

Désireux de monter une équipe avec des éléments de la région, le directoire colombinois s’autorisera quand même quelques entorses à sa philosophie: «On prendra au maximum quatre joueurs de l’extérieur afin de nous permettre de jouer un rôle sérieux dans cette ligue. Notre objectif est bien entendu le maintien. Mais plus vite on l’aura assuré, mieux cela sera», a établi le coach, qui entend aussi profiter de la collaboration avec le FC La Chaux-de-Fonds, l’autre club présidé par Daniele Raffaele.

En recherche de la meilleure combinaison, Meho Becirovic évolue actuellement avec un groupe de 26 éléments parmi lesquels figurent un joueur d’Avenches, un junior d’YB et le gardien Adin Selimovic, de retour sur le littoral après une expérience en deuxième division bosnienne et un essai non-concluant à Yverdon. L’entraîneur entend démarrer la saison avec un cadre de 22-23 joueurs au maximum. Admir Rexhallari (Le Locle) et Jihed Jelassi (La Chaux-de-Fonds) en feront partie. Maxime Markovic et Dany Teixeira aussi, à condition bien sûr que Xamax, où ils sont actuellement à l’essai, ne les conserve pas. Les jumeaux Dino (pour l’instant blessé) et Denis Johic devraient également passer de la Charrière aux Chézards.

Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Publicité

Resultats

Challenge League:
Sa 19.09 Kriens – Xamax 3-1 (2-0)

Promotion League:
Sa 19.09 Yverdon – Zurich M21  4-1 (3-1)

2e Ligue inter:
Sa 19.09 Xamax – Colombier (1-1)

2e Ligue NE:
Sa 12.09 Marin – Audax 2-2 (2-0)
Sa 12.09 St-Imier – Bôle 0-2 (0-1)
Di 13.09 Etoile – Béroche Renvoyé
Di 13.03 Milvignes – Boudry 1-5 (1-4)

2e Ligue VD:
Sa 12.09 Yverdon II – Pully 4-2 (1-1)
Di 13.09 Cheseaux – Champvent 3-4 (0-2)
Di 13.09 Grandson – SL Benfica 0-2 (0-1)
Di 13.09 Champagne – Stade Lausanne 4-4 (3-3)

sur Neuchâtel Xamax

Plus de 2e inter