Suivez-nous

2e inter

Reprise pour les uns, pose de jalons pour les autres

En rodage et à la recherche de certitudes alors qu’il est en pleine reconstruction, le FC Colombier s’est imposé 2-4 en amical à la Tène, mardi soir, face à un FC Marin-Sports en mode reprise.

Transfuge de la Chaux-de-Fonds, Jihed Jelassi portait le brassard de capitaine du FC Colombier, mardi. Photo: Hervé Nicolet

Il ne fallait pas arriver en retard au bout du lac, mardi soir. Non seulement parce que le match a débuté avec une poignée de secondes d’avance, mais aussi parce que Micoud n’a pas tardé à allumer la première banderille pour les Marinois. On ne jouait que depuis 120 secondes que le gardien Selimovic, l’un de nombreux joueurs colombinois en test, pouvait déjà s’illustrer.

Cette première alerte a eu le don de réveiller les visiteurs. Mieux en jambes, plus avancés dans leur préparation, ces derniers ont alors imposé leur rythme à des joueurs locaux qui ont eu toutes les peines du monde à masquer leur manque de compétition. 

Ainsi, dans le sillage de son irrésistible n°8, un Français à l’essai répondant au prénom de Rachid, Colombier a commencé son festival en privant les Marinois de ballon. Après deux tentatives mal cadrées (9e et 15e), la troisième a été la bonne pour le Français qui a fixé son défenseur avant de trouver le chemin des filets d’Egli (22e). Huit minutes plus tard, le prénommé Rachid a offert le 0-2 au n°27, un autre joueur à l’essai, après une longue session de tiki-taka à mi-terrain. Puis Ramadani, idéalement lancé en profondeur par le n°6, a enfilé le troisième pion (36e) avant qu’Egli remporte son duel face à l’inévitable Rachid, une minute plus tard.

A l’agonie, Marin refaisait surface au moment où on l’attendait le moins et parvenait à réduire la marque par Nicoud sur une jolie action ponctuée par une-deux avec Amadio à la 40e. De quoi redonner un peu d’allant aux Marinois qui se montraient à nouveau dangereux par l’entremise d’Amadio, à deux reprises (43e et 44e). Cette éclaircie n’était toutefois que de courte durée puisque l’omniprésent Rachid salait l’addition dans le temps additionnel de la première période, sur service du n°19 (45e + 2′). 

Des débats plus équilibrés en seconde période

A la reprise, Marin s’est présenté avec un onze quasiment complètement modifié et surtout, avec sa défense titulaire, compliquant grandement les manoeuvres colombinoises. A la 58e, Egli devait toutefois s’employer devant Rachid, arrivé seul devant lui, pour préserver le score. Quatre minutes plus tard, sur une tentative surpuissante, Alessandro Fiorucci trouvait la latte de Selimovic pour Marin. Une nouvelle combinaison Rachid – n°27 finissait sa course au-dessus du cadre marinois à la 64e.

Sur rupture, Bajrami a aligné le gardien Salvi, entré sept minutes plus tôt, et a scellé le score pour Marin à la 80e. Sur l’action suivante, Ramadani permettait à Egli de remporter un nouveau duel. Puis, deux minutes plus tard, le n°7 de Colombier, entré à la pause, se voyait injustement privé d’un but, sur un hors-jeu imaginaire. En fin de soirée (91e), Bajrami tirait au-dessus, sur une dernière rupture des locaux.

Télégramme:

Marin-Sports – Colombier 2-4 (1-4)

La Tène. 40 spectateurs. Arbitre: Barbosa.

Buts: 22e Rachid 0-1. 30e n°27 0-2. 36e Ramadani 0-3. 40e Amadio 1-3. 45e +2’ Rachid 1-4. 80e Bajrami 2-4.

Marin-Sports (1re mi-temps): Egli; D. Fiorucci, Robert, Da Silva, Rupil; Schenk (38e Hirschi), Maire, Djuric, Ponta; Amadio, Nicoud.
2e mi-temps: Egli; Hirschi, V. Schneider, Tortella, Da Silva (67e Rupil); Basilis, Maire (67e Amadio), L. Schneider; Mutondo; A. Fiorucci, Bajrami. 
De nombreux joueurs étant en test,

Colombier n’a pas souhaité fournir une feuille de match, pour des raisons de confidentialité.

Avertissements: 89e Basilis et Ramadani.

Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Publicité

sur Neuchâtel Xamax

Plus de 2e inter