Suivez-nous

Challenge League

YS partage l’enjeu avec le SLO à la Pontaise au terme d’un derby de petite cuvée

Stade Lausanne Ouchy et Yverdon ont partagé l’enjeu 0-0 lors d’un derby vaudois sans relief, mardi soir à la Pontaise, en match à rattraper de la 11e journée.

Entre un Stade Lausanne Ouchy en plein doute qui restait sur deux défaites en championnat et une élimination sans gloire en Coupe à Bienne et un Yverdon Sport en pleine bourre avec quatre victoires lors de cinq dernières journées de championnat et sa brillante qualification contre le FC Zurich en Coupe, les débats ont eu toutes les peines du monde à s’élever.

Les enseignements de la soirée auront surtout été comptables. YS a poursuivi sa série positive en restant invaincu pour la quatrième fois d’affilée. Par ailleurs, la défense yverdonnoise a signé son troisième blanchissage de rang en championnat, le cinquième en tout. Le SLO et son visiteur du jour continuent de se tirer la bourre au classement où les Lausannois (6es) ont rejoint Neuchâtel Xamax (5e) avec 17 points, soit deux unités de plus que les Yverdonnois (7es).

Dans un froid pourtant tout à fait acceptable pour la saison si l’on restitue le théâtre de ce duel dans l’habituelle glacière de la Pontaise, les deux équipes se sont longuement jaugées. La première véritable occasion a échu à Eleouet, servi en position idéale par Vladi à la 35e. Mais l’envoi du meneur de jeu nord-vaudois était trop centré pour véritablement inquiéter Hammel.

824A2023
824A1932
824A1891
824A1894
824A2007
824A1999
824A1891
824A1834
824A1886
824A1785
824A1847
824A1778
824A1797
824A1701
824A1773
824A1768
824A1761
824A1585
824A2023 824A1932 824A1891 824A1894 824A2007 824A1999 824A1891 824A1834 824A1886 824A1785 824A1847 824A1778 824A1797 824A1701 824A1773 824A1768 824A1761 824A1585

Photos: Gregory Bohnenstengel

Salvi sauve son camp

Le SLO a répliqué cinq minutes plus tard, lorsque Labeau a armé une frappe aussi tendue que croisée que Salvi a pu, au prix d’une belle parade réflexe, dévier sur son poteau gauche. Après le thé, Yverdon a de nouveau frappé en premier. A la 64e, alors qu’il venait d’entrer pour Fargues, Beleck, bien servi par Vladi, a tenté sa chance. Sa lourde frappe a alors été déviée par Kadima… Juste à côté de la cage lausannoise alors que Hammel était pris à contre-pied.

A la 77e, YS aurait pu ouvrir les compteurs, mais la frappe de Vladi est passée juste au-dessus. A la 88e Beleck a de nouveau mis à contribution Hammel, mais le cerbère lausannois ne s’en est pas laissé compter. Le SLO s’est enfin manifesté en fin de rencontre. La formation locale a essayé d’empocher la totalité de l’enjeu à la 90e, lorsque Labeau et Hadji ont combiné, mais le tir du Français n’a pas été suffisamment insidieux pour inquiéter un Salvi attentif.

Vladi le plus percutant

«On a eu de la peine à entrer dans la rencontre, mais c’est mieux allé en deuxième période. Malheureusement, on n’a pas réussi à concrétiser notre domination», a regretté Shkelqim Vladi. L’attaquant thounois, prêté par les BSC Young Boys à Yverdon a sans doute été l’élément offensif le plus en vue lors de cette morne rencontre dont le score à lunettes (0-0) traduit bien la physionomie.

Télégramme:

FC Stade Lausanne Ouchy – Yverdon Sport FC 0-0

Pontaise. 684 spectateurs. Arbitre: M. Odiet.

SLO: Hammel; Kadima, Rüfli, Hajrulahu (83e Oss), Hadzi (83e Qarri); Cueni; Asllani, Bamba, Bayard (69e Chader); Labeau, Ajdini (83e Hadji). Entraîneur: YS: Salvi; Blum (80e Hautier), Malula, Hajrovic, Jaquenoud; Zock, A. Da Silva; Kabacalman (72e Eberhard), Fargues (58e Beleck), Eleouet (72e Ninte); Vladi (80e Mobulu). Entraîneur: Meho Kodro.

YS: Salvi; Blum (80e Hautier), Malula, Hajrovic, Jaquenoud; Zock, A. Da Silva; Kabacalman (72e Eberhard), Fargues (58e Beleck), Eleouet (72e Ninte); Vladi (80e Mobulu). Entraîneur: Uli Forte.

Notes: Cette rencontre avait été reportée en raison de cas de COVID dans l’effectif et l’encadrement du SLO. Le SLO sans D. Da Silva, Dalvan, Lima, Pos, Routis et Abdullah (blessés). YS sans Gétaz, Rodrigues (suspendus), Morelli, Kone et Le Pogam (blessés). Avertissement: 17e Fargues (jeu dur).

Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Plus de Challenge League

error: