Suivez-nous

Promotion League

Yverdon est venu a bout de valeureux guerriers bernois

Yverdon Sport s’est imposé 3-1 contre Breitenrain pour la reprise du championnat de Promotion League. Face aux Bernois, les Nord-Vaudois ont obtenu l’essentiel, à savoir les trois points. Ils ont toutefois souffert avant de parvenir à leurs fins.
Interview réalisée par M. Fragnière/G. Bohnenstengel.

On le savait bien avant la rencontre, flanqué de sa pancarte de favori, YS est l’équipe à abattre pour tous ses adversaires qui rêvent de réaliser l’exploit, à ses dépends. Rien ne sera offert gratuitement à l’armada du président Di Pietrantonio sur la route menant à une probable et tant désirée promotion. Ainsi, pour son premier match officiel depuis le 10 octobre et le derby remporté 2-1 contre Bavois, Yverdon a dû s’employer pour venir à bout du club de quartier de la capitale. Qu’importe, les Verts comptent désormais la bagatelle de huit unités d’avance sur leur trio de poursuivants, et c’est bien là l’essentiel.

C’est dans l’adversité que l’on reconnait les braves

Comme attendu, Breitenrain ne s’est pas présenté la fleur au fusil au bout du Lac de Neuchâtel, mercredi soir. Les hommes de Martin Lengel ont crânement joué leur chance et poussé les Yverdonnois dans leurs derniers retranchements.

Les Bernois ont fait douter le leader de Promotion League. Ils ont tout d’abord rapidement pris l’avantage sur corner, forçant la troupe de Jean-Michel Aeby à multiplier les efforts pour recoller au score puis prendre l’avantage. Une mission que les locataires du Stade Municipal ont remplie.

Grâce à leur force de caractère et leurs qualités footballistiques sans nulle pareille dans leur catégorie de jeu, les Yverdonnois ont ainsi réussi à inverser la vapeur en première période déjà. D’abord grâce à une action joliment construite et conclue par Ninte, puis à la faveur d’un exploit individuel de Lusuena.

Interview réalisée par M. Fragnière/G. Bohnenstengel.

YS a dû aller au charbon

Le train remis dans le bon sens de la marche, on aurait pu imaginer que la seconde période allait permettre à la formation locale de prendre ses aises et de soigner sa différence de buts. Il n’en a rien été. L’abnégation des Bernois leur a permis de jouer les trouble-fêtes jusqu’aux derniers tours d’horloge.

Confrontés à une équipe visiteuse compacte et très agressive, les Nord-Vaudois ont dû livrer une véritable guerre des tranchées pour empocher les trois points. Si au final, Martin n’a dû réaliser qu’une seule véritable parade sur une mine de Dangubic, YS n’a pu réellement souffler que dans le temps additionnel, moment choisi par les jokers Bunjaku et Zeneli pour unir leurs efforts et sceller le sort de la rencontre.

ys-breitenrain-4657
ys-breitenrain-4468
ys-breitenrain-4435
ys-breitenrain-4441
ys-breitenrain-4479
ys-breitenrain-4572
ys-breitenrain-4615
ys-breitenrain-4741
ys-breitenrain-4787
ys-breitenrain-4561
ys-breitenrain-4877
ys-breitenrain-4925
ys-breitenrain-4657 ys-breitenrain-4468 ys-breitenrain-4435 ys-breitenrain-4441 ys-breitenrain-4479 ys-breitenrain-4572 ys-breitenrain-4615 ys-breitenrain-4741 ys-breitenrain-4787 ys-breitenrain-4561 ys-breitenrain-4877 ys-breitenrain-4925

Crédit: Grégory Bohnenstengel

Solides, solidaires et irrésistibles

Les enseignements à tirer de cette partie sont toutefois nombreux pour Yverdon. Premièrement, son bloc défensif n’a jamais semblé à la rue et la sérénité témoignée par le capitaine Sejmenovic est un atout majeur dans cette ligue. Deuxièmement, même quand sa machine à marquer Cortelezzi se fait discrète, Aeby dispose d’autres armes redoutables dans son arsenal.

Ainsi, l’auteur du 1-1, l’intenable Ninte, s’est révélé être un véritable poison pour les Bernois. Troisièmement, la qualité et la longueur du banc d’YS permettent aux jokers d’un soir de se muer en véritables tueurs, une fois que leurs coéquipiers ont bien fatigué leurs adversaires. Cela a de nouveau été flagrant mercredi soir où Morelli, entré à l’heure de jeu, a clairement dégoûté les Bernois par sa force de percussion, avant que Bunjaku et Zeneli n’enfoncent définitivement le clou.

Télégramme:

Yverdon Sport – FC Breitenrain 3-1 (2-1)

Stade Municipal. Huis clos. Arbitre: M. Horisberger.

Buts: 8e Lüthi 0-1. 17e Ninte 1-1. 26e Lusuena 2-1. 92e Zeneli 3-1.

YS: Martin; Nioby (71e Danner), Sejmenovic, De Pierro, Le Pogam; Kabacalman (71e Alic), Lusuena; Mobulu (60e Morelli), Fargues, Ninte (86e Zeneli); Cortelezzi (60e Bunjaku).

Breitenrain: Schindler; Lüthi, Nilovic, Stoller (83e Freiburghaus), Dreier, Zubaku; Gomes, Rüeggsegger (71e Maksuti), Briner (83e Perreira), Ciftci; Dangubic. Entraineur: M. Lengen.

Notes: YS sans Peyretti et Tokam (blessés), ni Eleouet (formation), Delgado et Glauser (non convoqués). Breitenrain sans Huter, Hochuli, Hornung et Schneuwly (blessés) ni Kehrli et Konopek (raisons familiales).

Avertissements: 29e Mobulu. 33e Lüthi. 60e Fargues. 75e Morelli. 88e Lusuena.

Fil:

Breitenrain n’a pas laissé traîner les choses. Les Bernois ont marqué sur leur premier corner à la 8e. Gomes a déposé le ballon sur la tête de Lüthi posté au premier poteau et le capitaine n’a pas manqué la cible. A la 17e, YS a égalisé par l’entremise de Ninte sur un centre de Niboy. La tête de Ninte a d’abord touché le poteau de Schindler, avant de terminer au fond des filets. A la 26e, Lusuena a coupé une relance adverse, a avancé une dizaine de mettre avant de placer une frappe imparable et permettre aux Verts de prendre l’avantage.

Sur une touche finement jouée, Ninte s’est mis en position à la 40e, mais il a tiré bien au-dessus de la cage bernoise. Trois minutes plus tard, Rüegsegger a récupéré un ballon à l’orée des 16 m yverdonnois et a pu servir Dangubic dont la frappe en pivot n’a pas été assez croisée pour inquiéter Martin.

A la 74e, le virevoltant Morelli a forcé Schindler à la parade d’un tir tendu. A la fin du temps réglementaire, Dangubic a envoyé une incroyable bombe des 30 m, que Martin a dû détourner en corner. A la 93e, Zeneli a libéré son camp en reprenant victorieusement un centre venu de la gauche de Bunjaku.

Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Plus de Promotion League

error: